Olympe de Gouges
Du lundi au vendredi
de 10h30 à 17h30
ASCMJ 01 70 22 70 64
ASCMJ - 13, place Vendôme 75042 Paris cedex 01

Informations complémentaires

Régis Mailhot dans Citoyen (en) marche ou grève

Citoyen, ode à la liberté d'expression, a déjà fait le tour de France attirant plus de 70.000 spectateurs. Avec sa dernière mouture "(En) marche ou grève", il nous offre en bonus une revue de presse hilarante.
Régis Mailhot, spécialiste de l'humour satirique, connu et reconnu pour sa plume au vitriol, que l'on retrouve sur les ondes aux côtés de Stéphane Bern sur RTL (2 millions d’auditeurs en moyenne à chaque chronique) et à la télé dans "La Revue de Presse" sur Paris Première, présente un spectacle terriblement irrévérencieux.

Durant ce one-man-show so "jupitérien", Régis Mailhot ose tout. Religion, politique, média communautarisme, sexualité, véganisme... Rien ne sera épargné. Et on dirait même que la classe politique, Emmanuel Macron en tête, risquent d'avoir les oreilles qui sifflent lorsque Mailhot sera sur scène pour nous livrer sa fameuse revue de presse d'actualité...

Alors pour prendre une dose d'impertinence et de satire politique, rendez-vous au Théâtre des 2 Ânes les jeudis, vendredis et samedis.

Après avoir fait le tour de France avec son spectacle « citoyen » et séduit plus de 40 000 spectateurs. Régis Mailhot a choisi le Théâtre des Deux ânes pour faire sa rentrée politique.

Un spectacle « jupitérien » approuvé par Stéphane Bern, Le Figaro et même la presse de « Gôche » !
Au nom du pèze, du fisc et de Sainte Brigitte. Amen !

Retrouvez l’humoriste vedette de RTL et pilier de la revue de presse sur Paris Première dans un spectacle terriblement désobéissant !

LA PRESSE EN PARLE
LE FIGARO : « Une plume trempée dans du kérosène. Hilarant »
LE MONDE : « Corrosif et sarcastique ! »
L’EXPRESS : « Déluge de vannes et d’uppercuts, féroces et hilarants »
TELERAMA : « Ultra-cinglant ! »
AUJOURD’HUI EN FRANCE : « Décapant, étincelant »
FRANCE INFO : « Sale gosse doué en explosif. »
LE CANARD ENCHAÎNÉ : « Une irrévérence qui fait mouche. »