Olympe de Gouges
Du lundi au vendredi
de 10h30 à 17h30
ASCMJ 01 70 22 70 64
ASCMJ - 13, place Vendôme 75042 Paris cedex 01

Restez informé des dernières offres
Informations complémentaires

Circuit JAPON - Réservé au membres

23 février au 3 mars 2020 à 2 299€/pers (paiement en plusieurs fois possible)

Contacts : TEL : 01.42.23.33.43 - MAIL : gir@transunivers.fr

JOUR 1 PARIS - OSAKA
JOUR 2 OSAKA / NARA
JOUR 3 NARA / KYOTO
JOUR 4 KYOTO
JOUR 5 KYOTO / HIKONE / GIFU
JOUR 6 GIFU / SHIRAKAWAGO / TAKAYAMA / HIRAYU ONSEN
JOUR 7 HIRAYU ONSEN / MATSUMOTO / FUJI
JOUR 8 FUJI / HAKONE / TOKYO
JOUR 9 TOKYO - PARIS
JOUR 10 PARIS

Quelques moments forts:
Le Mont Koya (Koya-san) est un haut lieu de pèlerinage bouddhiste, fameux pour ses magnifiques et son ambiance mystique, constituant notamment le point de départ et d’arrivée de la route du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Près de 120 temples et monastères ont été bâtis sur la montagne, dont le temple Kongobu-ji, fondé en 816 par le moine Kukai (aussi appelé Kobo-Daishi) et devenu le temple principal du bouddhisme Shingon. Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

VISITE DU KONGOBUJI, le temple principal parmi les 3600 que compte la secte bouddhique Shingon. Construit en 1592, le lieu est célèbre pour ses peintures sur fusuma (cloisons coulissantes) et pour son jardin Banryu-tei, le plus grand jardin de pierres du Japon. Il contient une composition de cent quarante blocs de granits représentant deux dragons émergeant de la mer de nuage pour protéger le sanctuaire.

PASSAGE DEVANT LE DANJO GARAN, le site le plus sacré du Mont Koya. Il fût bâti par Kobo Daishi qui y établit sa communauté et posa les premières pierres de son « enceinte sacrée ». Le lieu compte une vingtaine de temples et bâtiments, parmi lesquels le Kondo, pavillon principal qui accueille les principales cérémonies religieuses, et Konpon Daito, « la grande pagode », qui dévoile majestueusement sa couleur d’un rouge vermillon éclatant.

PROMENADE DANS LE CIMETIÈRE OKUNO-IN. Entouré d’une forêt monumentale aux cyprès centenaires qui se dessine à perte de vue, il compte près de deux-cent mille tombes et offre une atmosphère d’une grande solennité. Mais le lieu abrite aussi le mausolée de Kobo Daishi, un majestueux pavillon qui constitue le point d'entrée du fameux pèlerinage des 88 temples de Shikoku.

VISITE DU TODAI-JI un immense complexe de bâtiments religieux dont le plus remarquable est le Daibutsu-den, la plus haute structure de bois au monde, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite une majestueuse statue en bronze du Bouddha Vairochana assis mesurant 18 mètres de haut et pesant 250 tonnes ! Au coeur non seulement géographique mais également politico-religieux de Nara, le temple de la secte Kegon faisait autorité dans tout le Japon. Et ce même un peu trop au goût de certains...

PROMENADE DANS LE PARC AUX DAIMS. Animal sacré dans la religion shintoïste, considéré comme les messagers de dieux, jusqu’au 17ème siècle, tuer un daim était passible de peine de mort. Bien que habitués aux humains, ils restent tout de même sauvages et n’hésitent pas à pincer les touristiques si ces derniers ne leur distribuent pas assez vite des friandises !

PROMENADE AU MARCHÉ DE NISHIKI, la cuisine de Kyoto, où vous attend un festival d’odeurs et de saveurs. Existant depuis le 14ème siècle, le marché regroupe aujourd’hui une centaine d'échoppes, dont beaucoup se transmettent de génération en génération. On y compte surtout des étals de poissons et fruits de mer et des boutiques de denrées diverses, ainsi que quelques magasins d’ustensiles de cuisine. La qualité des produits fait de ce marché le point de rendez-vous de tous les gastronomes et chefs cuisiniers de la ville...